09/11/2006

Nouveaux et intéressants : Amos Lee - Supply and Demand / Teddy Thompson - Separate Ways

Une voix chaude et très belle qui en rappelle d'autres, en particulier celle de Ben Harper, avec quelques inflexions StevieWonderiennes, et une musique plus folk et soul que rock, bien ronde, parfois un peu trop à la limite de la variétoche à mon goût. Amos Lee m'avait convaincu lorsqu'il avait assuré l'opening act d'Aimee Mann l'an dernier à l'AB. Son très récent CD "Supply and Demand" ne va pas révolutionner la musique mais l'homme inspire la sympathie et peut être classé dans la catégorie des belles promesses. Le genre de musique qu'on laisse couler distraitement un jour d'automne ensoleillé, quand il ne fait pas chaud et qu'on a mal partout. Aucune raison de se priver de tant d'aimable douceur.

 

www.amoslee.com

Teddy Thompson, par contre, m'a beaucoup moins convaincu vendredi dernier en opening act de Lucinda Williams. Et pourtant, son cd "Separate Ways" est remarquable.

Sa voix puissante, très à l'aise dans les aigus, n'est pas sans rappeler (toutes proportions gardées) celles des Buckley père et fils. La comparaison est un jeu ridicule en musique mais face à Amos Lee, sans aucun doute, c'est Teddy qui emporte la palme pour une raison qui me semble évidente : ses compositions sont plus accrocheuses, à défaut d'être foncièrement originales. Le garçon est, pour ne rien gâcher, très sympa. Ce cd est tout à fait consommable et "Separate ways", la chanson-titre, est de celles qui restent dans l'oreille après deux écoutes. Ce qui devient assez rare. Consommez !

http://www.teddythompson.com/

19:02 Écrit par Tempus fugit dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : revue en vrac |

Les commentaires sont fermés.