23/05/2007

Buffy Sainte-Marie

Je voudrais profiter de cette belle journée de printemps pour dire quelques mots d'une artiste exceptionnelle dont j'ai failli écrire qu'elle était, selon le cliché habituel, "injustement méconnue". En fait, ce n'est pas tout à fait un hasard si la carrière de Buffy Sainte-Marie ne fut pas celle que son talent méritait : sous l'administration du cowboy Lyndon Johnson, cette "native american" (lisez : peau-rouge), citoyenne canadienne, fut placée sur une liste noire des media US, autant en raison de ses origines que de la subversion qui émanait de ses chansons.

bsm_whtgui

Malgré et peut-être grâce à cela, les chansons de Buffy ont été popularisées par d'autres chanteurs, et notamment Elvis Presley qui fit une reprise du fameux "Until it's time for you to go". "Honnête femme" au sens que l'on donnait jadis à ce mot, elle s'est investie dans de nombreux domaines artistiques et intellectuels. Elle est notamment diplômée en Histoire Orientale. Après un break de 16 ans, elle est revenue à la chanson en 1993. Pour avoir entendu un enregistrement d'un concert de cette époque, je peux vous assurer que sa voix et sa musique n'ont rien perdu de leur force originelle. Son dernier cd connu est le "Live at Carnegie Hall" daté de 2004. Pour aborder son oeuvre, on ne peut que conseiller chaleureusement le double cd "best of" qui comprend ses chansons les moins méconnues, dont le magnifique "Universal Soldier". Buffy a aujourd'hui 66 ans et est veuve du musicien et producteur Jack Nitsche, décédé en 2003. Elle est toujours la voix du peuple indien. A redécouvrir ?

15:31 Écrit par Tempus fugit dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ma bo |

Les commentaires sont fermés.