28/05/2007

Avec le temps, on l'aime encore (1)

Une petite nostalgie. Le 14 juillet prochain, il y aura 14 ans que Léo est passé de l'autre côté. On en reparlera encore d'ici là. D'où le titre de ce "post". Et n'oubliez jamais que "ce qu'il y a d'encombrant avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres".

23:28 Écrit par Tempus fugit dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : leo |

Commentaires

Merci... Bonjour à toi, ami fidèle,
Je tiens à te remercier pour le commentaire laissé dans ma bulle orange. Comme toujours, tu trouves les mots justes pour réagir. J'espère qu'un jour j'aurai ton recul sur les choses. J'espère qu'un jour les différences redeviendront source d'enrichissiment et non d'exclusion.
Belle et bonne semaine à toi :-)
A bientôt !

Écrit par : Frédérique | 29/05/2007

Les commentaires sont fermés.